Utopie de Proximité

Utopie de la Proximité

vie sociale, vie privée pendant la crise sanitaire actuelle : une certaine « Utopie de la Proximité »

Trente-six étudiants en Licence deuxième année des sections DNMADe Habitat et Territoire d’Innovation Sociale, DNMADe Métiers d’Art Innovation Sociale et DNMADe Matériaux et Innovation, se sont associés autour de la réflexion suivante : comment revitaliser l’espace public par la place de parking ?

Lancé le 9 novembre 2020 en présence du designer Ruedi Baur parrain du projet, dans les conditions sanitaires en vigueur, adaptabilité et créativité ont permis cet événement. En effet, dans les espaces extérieurs de l’école, les étudiants ont présenté leurs accessoires de « distanciation sociale » tel un défilé de mode. Puis organisés en forum à ciel ouvert, les échanges ont traité de la vie sociale et de la vie privée pendant la crise sanitaire actuelle : une certaine « Utopie de la Proximité ». Ruedi Baur a complété la réflexion avec la présentation de workshops intervenants sur l’espace urbain. Elie Guillou, écrivain et artiste œuvrant sur l’interaction avec les habitants, a apporté son expertise pour associer “mise en œuvre” et “mise en vie” des projets, pour envisager l’expérience plutôt que l’excellence de la réalisation.

Une briquette des “précieux résidus” des ateliers de l’école a été distribuée à chaque étudiant en guise d’invitation au recyclage local. Le principe de “mise en œuvre” était donc le réemploi de matériaux. Quatre projets sur six ont réussi la réalisation de leurs prototypes dans la cour pour un budget de 0€ ! La mise en œuvre expliquée via un QR code lisible par smartphone, doit être rapide et réalisable par tous sur une place de parking occupée pendant un à deux jours. Essayez avec votre application “appareil photo” d’en flasher un ci-dessous :

Le 1er février 2021, les étudiants ont présenté à Madame le Maire du XII Emmanuelle Pierre-Marie, les prototypes des 6 Utopies de proximité afin d’offrir à nos vies confinées et désœuvrées un “Arbre à vœux”, “Bar à fleurs”, “Défouloir “, “Los’anges”, “Comment t’es bien?” et “Ondulation urbaine”. Peut-être y aura-t-il une suite avec les habitants du quartier grâce aux QRcodes ou bien avec le concours du budget participatif de la Mairie ?