DSAA ÉVÉNEMENTIEL ET MÉDIATION / Foire aux questions (FAQ)

Vous retrouverez ci-dessous les réponses aux questions les plus fréquemment posées lors des Journées Portes Ouvertes. Si vous souhaitez en savoir plus sur la formation en DSAA EM, consultez le reportage tourné sur la mention EM lors des JPO 2021 ici.

– Comment se déroule l’entretien de recrutement ? ( information donnée sous réserve d’entretiens en présentiel pour la session 2021-2022)

L’entretien de recrutement est bref, 10 minutes maximum par candidat. Celui-ci a lieu suite à une pré-sélection sur dossier scolaire. L’entretien a lieu à l’École Boulle en présence d’Enseignants de la formation représentatifs des trois pôles d’enseignement : Humanités, Professionnel et Artistique. Durant celui-ci il est attendu du candidat qu’il témoigne de sa bonne connaissance de la formation en DSAA EM et des raisons qui motivent sa candidature. Le candidat s’appuie sur un dossier de travaux personnel/professionnel pour témoigner de ses compétences tant méthodologiques que techniques et artistiques dans les champs du design (espace, produit, mode, graphisme) en valorisant particulièrement celles qui lui semblent les plus en adéquation avec la formation en DSAA EM. 

– Comment se préparer à l’entretien de recrutement ? ( information donnée sous réserve d’entretiens en présentiel pour la session 2021-2022)

Le candidat désireux de se préparer à l’entretien de recrutement peut consulter l’article dédié sur le site de l’École Boulle : comment se préparer à l’entretien de recrutement ? Il peut également entrer en contact avec les étudiants scolarisés en DSAA EM via les réseaux sociaux pour avoir leur retour d’expérience. Le DSAA EM dispose d’un compte instagram @dsaa.em.boulle ainsi qu’une chaine Youtube DSAA Événementiel et Médiation. De nombreux articles sont archivés sur le site internet de l’École Boulle.

– Quelles sont les compétences attendues en DSAA EEM ?

Durant l’entretien de recrutement, comme au cours de sa formation en DSAA EM, le futur designer doit témoigner de nombreuses compétences. Celles-ci sont réparties en deux catégories (liste non-exhaustive) :

Savoir-faire : maîtrise des outils et langages du projet de design : dessin, couleur, volume, infographie (suite adobe, modélisation, rendu 3D…), photographie. Maîtrise d’une méthodologie de projet en design de l’idée à la réalisation. Maîtrise de l’expression orale et écrite en français et en anglais. Solide culture générale, artistique et du design. Activités extra-scolaires, engagement citoyen, passion, pratiques personnelles etc.

Savoir-être : mobilité d’esprit, dynamisme, autonomie, audace, initiative, humour, aptitude au dialogue, aptitude au travail en équipe, leadership, générosité, capacité d’engagement, sens des priorités, curiosité, ouverture d’esprit, ambition.

– Que fait-on après le DSAA EM ?

Les diplômés du DSAA EM s’orientent équitablement entre 3 options :

Master (Master CESAAP, Master Pro Luxe, Master Industries culturelles à Sciences Po, Sorbonne…) afin de parfaire leur formation et obtenir un niveau Bac +5. Il est entendu que le DSAA est un diplôme de niveau Bac +4.

Stages longs en milieu professionnel. L’École Boulle offre la possibilité à ses diplômés d’effectuer des stages conventionnés via une année dite FCND : Formation complémentaire non diplômante. La FCND n’est accessible qu’aux étudiants diplômés de l’école Boulle.

Insertion professionnelle directe ou année de césure pour mener à bien ses projets. 

Pour en savoir plus sur ce que deviennent les diplômés du DSAA EM, consulter le blog Que font-ils après le DSAA EM ?

– Quels sont les profils des candidats recrutés en DSAA EM ?

Le recrutement en DSAA EM se veux large et représentatif de la complémentarité des compétences acquises dans les formations initiales en DNMADE et équivalents : Espace, Evénement, Produit, Patrimoine, Matériaux, Mode… L’approche pédagogique en DSAA EM privilégie le travail d’équipe et l’échange de compétences de pair à pair. Le croisement des profils est donc largement privilégié sans distinction entre parcours ou établissements scolaires, pour autant que les candidats sachent valoriser la compatibilité de leur profil avec l’esprit des projets menés en DSAA EM. Le DSAA EM est particulièrement recommandé aux étudiants en Design et Métiers d’Art désireux de s’insérer professionnellement dans les domaines de la scénographie, de l’événementiel, de la médiation dans les secteurs culturels, du retail et du luxe. Le DSAA EM ouvre droit au recrutement en Masters pour les profils d’étudiants intéressés par le domaine de la recherche. Des équivalences sont possibles suivant les spécialités visées.

– Quelles sont les conditions pour déposer sa candidature en DSAA EM ?

– Être scolarisé en 3e année de DNMADE (tout parcours dans l’enseignement public et sous-contrat exclusivement) ou diplôme équivalent pour les étudiants issus d’une formation à l’étranger, au moment du dépôt de la candidature. L’inscription définitive en DSAA EM est conditionnée par l’obtention pleine du diplôme du DNMADE. Toute U.E. non validée par les candidats à l’issue de la L3 ferme la porte du DSAA automatiquement.

– Être titulaire du DNMADE (tout parcours dans l’enseignement public et sous-contrat exclusivement) dans la limite d’une année après l’obtention du diplôme, suite à une année de césure ou de stage par exemple. 

– Les candidats issus d’universités, d’écoles d’architecture, d’écoles des Beaux-Arts peuvent déposer des dossiers s’ils sont titulaires d’un diplôme de Design et/ou de Métiers d’Art équivalent à un Bac +2, sans déjà être titulaires d’un diplôme équivalent à un Bac +4.

– Pour les étudiants issus d’établissements étrangers, contacter le Bureau des relations internationales de l’École Boulle et sa responsable Mme Lucinda Caton : boulle.inter@gmail.com

Sont exclus de la possibilité de candidater en DSAA EM :

– Les non-titulaires d’un diplôme de DNMADE plein, c’est-à-dire n’ayant validé la totalité des U.E. en fin de L3.

– Les étudiants inscrits dans une école privée hors-contrat. Se renseigner auprès de son établissement d’origine avant d’engager toute procédure.

– Les candidats issus d’écoles de management, de marketing, de droit ou toute formation générale hors Design et Métiers d’Art..

– Les étudiants issus de la filière A.E.A. Celle-ci n’équivaut pas à un DNMADE.

– Les titulaires d’un diplôme de DNMADE ou équivalent obtenu plus de deux ans avant.

– Les professionnels en recherche de reconversion. Pour en savoir plus sur la formation pour adulte à l’école Boulle, consulter le site du GRETA CDMA

– Quelle est la quantité de travail à fournir en DSAA EM ?

Le travail est très soutenu et l’engagement des étudiants est attendu équitablement dans les trois pôles d’enseignement : Humanités, Professionnel et Artistique. La semaine type en DSAA EM se compose de journées de cours généraux, professionnels et artistiques en classe entière. Certains cours d’Humanités sont communs aux trois mentions du DSAA. Des plages d’autonomie permettent aux étudiants d’organiser leur temps entre les différents projets menés simultanément en groupes. 3 à 4 projets sont menés de concert par équipe de 2, 3, 4 voire 12 étudiants sur des temporalités variées. Une part importante de la réussite en DSAA 1 puis en DSAA 2 repose donc sur la capacité à s’organiser dans le temps pour mener de front les projets et les cours en classe comme le travail individuel à la maison. Le temps de travail en dehors des heures de cours est estimé en moyenne à 15 heures par semaine. Ce temps se réparti entre la recherche, la production, la finalisation de projets. La rédaction de contenus, la fréquentation de lieux culturels et/ou d’événements, les rencontres. Les prestations liées aux projets réels menés : chantier de montage/démontage, vernissages, médiations, etc. Une grande disponibilité est donc attendue des futurs étudiants qui doivent être conscients, dès leur candidature dans la formation, tant de la charge de travail que de l’engagement personnel requis pour s’épanouir en DSAA EM.

– Travaillez-vous avec les ateliers de Métiers d’Art ?

Oui. Tous les projets menés en DSAA EM donnent lieu à une collaboration avec des Ateliers de Métiers d’Art de l’École Boulle. Parmi lesquels la Tapisserie et l’Ébénisterie qui ont des heures d’enseignement dans la formation en DSAA EM. Plus ponctuellement, suivant les besoins, d’autres Ateliers de Métiers d’Art peuvent accompagner les démarches de projet. 

– Est-ce important de bien parler anglais ?

Oui. Mais un niveau correct peut suffire s’il est pratiqué avec enthousiasme et bonne volonté. La pratique de l’anglais est indispensable à la prise en charge de projets avec des partenaires étrangers. Chaque année au moins un projet donne lieu à des interactions en langue anglaise : écrits, oraux, rencontres, voyages.

– Est-ce important de lire ?

Oui. Mais plus généralement c’est l’appétence pour la culture dans sa diversité qui est importante. Se cultiver passe par la lecture, la visite d’exposition, la fréquentation de lieux culturels, l’écoute de podcasts, le visionnage de film, la participation à des conférences et des colloques. Une bibliographie estivale est transmise aux recrutés en DSAA EM dès l’été avant leur entrée dans la formation. Il est attendu d’eux qu’ils se plongent dans la culture de la spécialité EM et acquièrent ces bases rapidement. Chaque projet mené en DSAA EM donne naturellement lieu à une recherche culturelle approfondie sous forme de lecture, de consultation de documents de natures variées et constituent autant d’opportunités d’accroitre sa culture générale. Il est à noter que la rédaction du mémoire en DSAA 2 ne peut se faire dans de bonnes conditions sans la lecture fine d’ouvrages théoriques servant de socle à l’élaboration d’une pensée critique dans les champs du design. 

– Fait-on des voyages en DSAA EM ?

Oui. Chaque année, hors contexte sanitaire particulier, les étudiants de DSAA 1 partent en voyage d’étude pour quelques jours avant le début de la « charrette » au mois de mai. À ce jour, le DSAA a exploré Lisbonne, Porto, Berlin, Glasgow, Johannesburg. Des sorties culturelles sont organisées régulièrement en lien avec les projets menés en cours de Laboratoire de création.

– Les trois mentions du DSAA travaillent-elles ensemble régulièrement ?

Non. Les temporalités de projet entre Événementiel et Médiation, Produit et Territoires habités n’ont pas permit de développer de projets communs à ce jour. Toutefois les étudiants des trois mentions ont des cours communs d’Humanités. Certains projets ponctuels comme les soirées Les Jeunes ont la parole (J.O.P.) au Musée du Louvre ainsi que la réalisation de l’affiche des Portes Ouvertes 2019 ont pu être menés en transversalité entre les trois mentions.

– Peut-on partir en ERASMUS durant la formation en DSAA EM ?

Non en césure et Oui en stage. Les deux années de DSAA sont menées dans la continuité, donc il ne peut y avoir de césure entre les deux années de formation. Seules des difficultés personnelles importantes peuvent justifier d’interrompre le cursus (ces cas sont soumis à arbitrage par la Direction de l’École Boulle). Toutefois, les bourses ERASMUS sont possibles pour les stages à l’étranger et peuvent donc permettre aux étudiants ayant anticipé ce projet bien en amont, d’effectuer leur stage (U.E.8) hors de France, et ce durant 12 semaines durant l’été entre la 1re et la 2e année. Pour en savoir plus sur l’International à l’École Boulle, contacter le Bureau des relations internationales et sa responsable Mme Lucinda Caton : boulle.inter@gmail.com.

N.B.: Suite à l’obtention du diplôme, la Formation complémentaire non diplômante (FCND) permet aussi d’entreprendre des stages à l’étranger et/ou prolonger sa formation dans un établissement scolaire étranger partenaire.

– La scolarité à l’École Boulle est-elle payante ?

Non, l’École Boulle est un établissement public et donc gratuit. Par contre la vie à Paris est chère. Il est donc recommandé aux candidats de bien anticiper l’ensemble des frais relatifs à l’installation comme à la vie quotidienne à Paris pour leur deux années : hébergement, transports, alimentation, loisirs, études… Un vrai budget ! Les étudiants boursiers sont acceptés à l’École Boulle. Des dossiers de demande de bourse sont disponibles à chaque rentrée scolaire. L’École Boulle dispose d’un fond social pour aider ponctuellement les étudiants en difficulté. La situation financière d’un étudiant ne doit pas l’empêcher de mener à bien sa formation à l’École Boulle.

– L’école Boulle dispose t-elle d’un internat ? 

Non. Le régime est l’externat ou la demi-pension. Au cours de leur scolarité les étudiants s’organisent progressivement afin de constituer des colocations, reprendre les appartements laissés par leurs pairs diplômés. 

Eric Dubois

Professeur agrégé d'arts appliqués, normalien formateur académique pour les académies de Paris, Versailles, Créteil, la Martinique. Auteur de ressources pédagogiques. Commissaire d'exposition et directeur artistique.