Marguerite Benony

Promotion 2013
E-mail :

LE PROJET

I'm living material

Comment le design peut il fusionner avec la biologie ? Quel est est le rôle du designer dans la recherche scientifique ? Et que signifie travailler avec des organismes vivants produisant des formes et des produits instantanés? 

A travers la culture de bactéries ayant la capacité de synthétiser de la cellulose, j’ai engagé une étude pratique sur la manière dont designers et biologistes peuvent s’entendre et collaborer sur des projets communs.
 
Ainsi, j’ai réalisé une série d’expérimentations explorant la façon dont la cellulose bactérienne produite par le micro-organisme Acetobacter xylinum, peut être controlée.
A partir de cet échantillonnage, j’ai mis en place des outils et des systèmes permettant de manipuler, modifier, colorer et former des objets cellulosiques directement en culture, sans autres formes d’interventions.
Je propose alors une expérience cellulosique qui, dans un soucis éducatif, questionne la manière dont la biofabrication peut faire partie de notre quotidien.
 
Par la suite, j’ai collaboré avec un laboratoire de recherche en biologie synthétique. 
Ensemble nous avons tenté de comprendre le fonctionnement de la bactérie, en l’envisageant comme un produit, afin de proposer des applications domestiques, pour le matériau qu’elle synthétise.
 
En travaillant aux frontières du design et de la biologie, et à travers ce cas pratique, j’ai tenté de mettre en avant la nécessité d’une friction entre design et science afin d’intégrer les richesses de la recherche scientifique dans le monde réel.