Justine Coubard-Millot

Promotion 2013
E-mail :

LE PROJET

ACR5

 

ACR est la classification internationale d’imagerie médicale. Elle va de 1 à 5 en fonction du degré de suspicion d’une tumeur. ACR5 : la grosseur est évocatrice d’un cancer, le diagnostique tombe: « Vous avez un cancer du sein ». Dans cancer du sein, il y a cancer, et sein. Deux termes antinomiques dans leur sens premier. L’un peut donner la vie, l’autre peut donner la mort ou tout du moins ses corollaires, la peur, la souffrance. Si certaines souffrances sont difficiles à soulager autrement que par les médicaments d’autres peuvent être apaisées par le design.

 

Accompagner le traitement du cancer du sein

Comment le design peut-il aider la patiente à se repérer ? Aussi, peut-il accompagner le geste thérapeutique ?

 

53000 nouveaux cas de cancer du sein sont diagnostiqués chaque année en France, dont 44% subiront une mammectomie (ablation du sein). À partir de l’annonce, la patiente est perdue. Je propose un premier outil destiné à baliser le traitement afin de s’y retrouver. Il s’organise en quatre cahiers coécrit avec les patients, les associations et les médecins: le PPS ( plan personnel de santé pour les six premiers mois), un PPAC ( plan personnel de l’après cancer pour les six mois mois suivant le traitement), un journal, et un dossier archives. La deuxième proposition est ciblée sur la période post-opératoire. Le massage de la cicatrice est prescrit dès les jours suivants l’opération pour éviter les tissus adipeux. Mon objet guide la patiente vers la bonne application du soin, afin de se retrouver avec son nouveau corps.