Julie Brugier

Promotion 2012
E-mail :
Télécharger le CV

LE PROJET

L’autre qui avait perdu sa langue

Aujourd’hui, l’étranger est muet. Cet "handicap linguistique" le place dans une situation d'impuissance face à toute démarche d'insertion. Comment surmonter cette barrière de la langue ? Au travers d’un bénévolat, je me suis intéressée à la situation de femmes chinoises migrantes se prostituant à Paris. Cette expérience m’a permis de centrer mon attention sur leurs problèmes de compréhension rencontrés au quotidien (accès au soin, au droit, prévention des risques). Mon travail s'inscrit donc dans une démarche d'accompagnement du migrant vers une plus grande autonomie. Permettre une insertion par la langue en proposant de nouveaux outils de médiation linguistique et culturelle. ... un vaste questionnement sur l’objet de médiation.