Rencontres « PRO » des DNMADe et BTS Espace

La Tardive des Anciens Étudiants

L'image et la conception d'espace

Dans le cadre des formations du BTS Design Espace et du DNMADe Espace, Diplôme Nationale des Métiers d'Arts et du Design, option Espace, des rencontres avec le monde professionnel sont organisées. Jeudi 10 janvier 2019, ils étaient 3 professionnels et 2 étudiants à apporter leur témoignage à propos du design d'espace et de l'image. Précisons que le design d'espace traite les questions d'usage et du second œuvre autant à l'intérieur qu'à l'extérieur. Son domaine originel est l'habitat qui évolue en Architecture Intérieure ; il s'étend aujourd'hui à de nombreux territoires professionnels tels que la muséographie, les espaces commerciaux, espaces urbains, décor, paysage et tous les audits de fonctionnements d'espace.

Le rôle du dessin dans les formations de l'école Boulle a été ardemment soutenu par les cinq invités : il permettrait "une méthode de travail ainsi que la détermination d'une identité plastique et graphique très appréciées", disent-ils, dans les écoles d'architecture, le domaine professionnel du bâtiment, de l'architecture intérieure et du design d'espace. La conception et la communication des espaces s'appuient donc sur des outils artisanaux tels que la maquette-objet, le croquis et l'illustration architecturale, ainsi que des outils virtuels tels que la maquette 3D, la vidéo et l'image numérique. Avec une sensibilité artisanale, le dessin est un geste fondateur et singulier à chacun, qui apporte une personnalisation des outils numériques. L'un ne s'oppose plus à l'autre.

Les étudiants Rémi Pancuchet et Nolwenn Auneau ont témoigné la nécessité de développer une écriture graphique et une approche plastique pour se différencier d'autres formations.

Pascal Langevin a démontré auprès des étudiants la valeur artisanale et humaine du métier d'architecte d'intérieur, "de l'idée au papier", avec une carrière de « chef de projet dans une grande agence» évoluant en « perspectiviste indépendant».

Manuel Lassauce a présenté l'organisation de son unité « architecture intérieure » comprenant une quinzaine de personnes au sein d'une centaine de personnes dans l'agence parisienne Ateliers Jean Nouvel.

Et Lambert David a présenté l'association des anciens élèves GNB et a expliqué comment il avait créé son agence « Supervue » axée sur l'image numérique de projets variés, réels ou prospectifs.

Les discussions ont révélé les avantages et les limites d'une image contractuelle, le client qui valide un projet par une image ; elles ont aussi souligné que la pratique du dessin leur avait permis de se différencier dans les entretiens de recrutement, dans la qualité de leur travail et leur participation au travail d'équipe. Plus que la production d'une fiction, le dessin permet d'apprendre à synthétiser les émotions et à les traduire visuellement, que ce soit manuellement ou numériquement. Les répercussions de cette pratique se traduisent dans de nombreux domaines : informatique, vidéo, cinéma, réalité virtuelle, scénarisation. L'outil informatique par exemple, amène un certain « lissage » des images numériques ; il apporte une reconnaissance professionnelle mais qui révèle cependant un certain conformisme. Il est donc important de s'en démarquer par une identité graphique et plastique afin d'atteindre la reconnaissance professionnelle singulière d'un créateur-concepteur. On peut dire que dessiner c'est plus que la maîtrise d'une technique, c'est une méthode et une façon d'appréhender le monde, c'est désigner l'analyse et la synthèse d'un point de vue.

Dessiner, c'est désigner.

Les formations plastiques et graphiques de l'École Boulle, dans les métiers d'arts et le design, apportent donc une réelle plus-value à l'ère des imprimantes 3D et du BIM (Building Information Management) : elles permettent une certaine linguistique de créateur.

Tous nos remerciements à :

Nolwenn Auneau, étudiante boulliste en DSAA «Espaces et territoires Habités » 2017-2019

Rémi Pancuchet, étudiant boulliste en DSAA «Espaces et territoires Habités » 2017-2019

Pascal Langevin, ancien boulliste BTS Architecture Intérieure 1971-1974, Architecte d'Intérieur spécialisé en perspective

Manuel Lassauce, ancien boulliste BTS Design d'Espace 2012-2014 et DSAA 2014-16, Designer d'Espace des Ateliers Jean Nouvel, spécialisé en image numérique

Lambert David, ancien boulliste Design d'Espace BTS 2011-2013, Designer d'Espace indépendant, spécialisé dans l'image numérique

GNB, Association des Anciens Étudiants de l'École Boulle