Ouverture d'atelier

Migration(s)

Montréal du 5 au 14 mars 2018

Les étudiantes de Boulle sont guidées par Camille Renarhd, performeuse et chercheuse. Il est question d'interroger cet état de voyage, sur ce passage d'un point à un autre. Nous plongeons dans la sensation en pleine confiance, juste capter, sentir puis agir, baguenauder, déambuler, bourlinguer prendre l'air, se balader, sillonner, tanguer, pleurer un peu, pas trop, encore un peu parce qu'il le faut bien.
Nous sommes, après ce saut au dessus de l'Atlantique, de fait, des migrants qui allons à la rencontre de l'autre. Nous transportons quelques objets qui nous rattachent à notre mémoire d'avant, d'avant ce voyage. Nous nous identifions, l'une en caribou, l'autre en libellule, même en putois. Nous cherchons l'axe, le nouvel axe. Nous sommes à l'écoute, nous apprivoisons le geste, le parcours. Nous sommes là pour performer, danser une mémoire et partager. Nous vous invitons samedi prochain, 10 mars à 17:00 au studio Élan d'Amérique à la présentation de nos performances, 5445 de Gaspé, Montréal, Canada. Ce sera un moment, ensuite, de rencontre avec le public constitué des artistes et chercheurs des universités de l'UQAM et de Concordia, un sociologue wendat, Guy Sioui Durand, qui nous a aidé à atterrir en haut du Mont Royal, des anciens de l'école Boulle résidents et travaillant à Montréal, des artistes circassiens. Bien à vous Claire Brisson Dominique Robert.