DSAA 1 EEM

DSAA 1 EEM - Rencontre avec Erik Nussbicker et Christine Kotschi, artistes contemporains

le 2 février 2017

La notion de "corps" est essentielle en DSAA Événementiel et Médiation. Avec le "temps", elle en constitue le fondement théorique. Les étudiants ont été accueillis dans l'atelier d'artistes contemporains pour une matinée d'écoute du corps.

Erik Nussbicker et Christine Kotschi poursuivent une recherche artistique individuelle et commune (notamment par des projets scénographiques) mélant le corps aux sons et à la musique. Face à l'accélération technologique, au progrès des sciences et des moyens de communication, ils développent une oeuvre singulière et protéiforme, interrogeant les conflits esthétiques, éthiques, moraux et politiques de notre société occidentale.

Si pour Erik la création passe par la recherche d'un certain archaïsme, notamment par l'emploi raisonné de matériaux organiques et bruts, un sens aigu du geste et de l'acte juste. Pour Christine il s'agit davantage de projets collaboratifs, conçus comme autant de bulles de sérénité, occasions de rencontres avec l'autre, quel qu'il soit.

Pour les étudiants qui sont accueillis chez eux c'est une occasion unique d'entrer dans l'intimité d'artistes rares et généreux et partager un moment suspendu, entre la profondeur des questionnements et l'envoutante poésie sonore des oeuvres. Ainsi, après l'introduction d'Erik sur son travail et la relation qu'il y développe entre matérialité et immatérialité, vie et mort, silence et son, les étudiants sont invités à pratiquer un échauffement inspiré d'un art martial chinois.

Traversé par des flux d'énergie qui le régulent, notre corps doit être écouté. Par des exercices simples et lents, il s'agit alors de faire le vide, de se recentrer tout en demeurant attentif à l'autre à côté de soi. Ensuite seulement il est possible d'entrer dans le cercle et s'entendre chanter en harmonie. Prenant le relai, Christine invitent les étudiants à quelques pas, un chant accompagné de percussions. 

En fin de matinée un échange s'improvise autour d'un thé sur les proximités entre artiste et designer. La liberté créative, les aspects politiques et économiques sont abordés franchement. Si rien n'est résolu, des ponts sont jetés et les reflexions individuelles se poursuivront. Être au monde, s'émanciper des modèles imposés,  trouver sa voix/voie...

 

Merci à Erik et Christine 

http://www.eriknussbicker.com/

http://christinekotschi.fr/