La démarche de projet en DMA1A

Arts et cités, une expérience de transversalité en métiers d’art

Les arts appliqués en 2014

Arts et Cités, expérience initiée par l’Institut National des Métiers d’Art en 2014, consiste en un programme d’ateliers intensifs réunissant les étudiants de plusieurs formations supérieures - les diplômes des métiers d’art des écoles supérieures d’arts appliqués (DMA1 & 2), avec ceux de l’école d’architecture de la Ville et des Territoires à Marne (L2 & L3), et ceux de l’école d’ingénieurs de la Ville de Paris (L3).

Cette thématique de recherche aborde le domaine de la qualification de l’espace urbain et de son mobilier, où simultanément elle interroge leur matérialité autant que leur potentialité d’usages. Dans le cadre des pratiques liées à l’aménagement de l’espace public et lors de la découverte du territoire du Campus de Paris-Est à Marne la Vallée, l’analyse du contexte et les problématiques qui s’y fondent, invitent les étudiants à s’attacher, au-delà même de l’élaboration d’un projet de conception-réalisation, à appréhender une démarche collaborative, saisir sa transversalité et comprendre la complémentarité inhérente aux cultures de projet, indépendamment de leurs formations d’origine.

 

L’objectif principal de cette expérimentation vise à approfondir la formation des étudiants de disciplines et d’horizons différents mais complémentaires à la notion de projet, là où il s’agit de :

- renforcer leur sens critique ;

- développer leur capacité à évoluer au sein d’un processus collaboratif ;

- identifier les acteurs avec lesquels ils seront susceptibles de travailler ;

- et ainsi,  se constituer un réseau professionnel, dans le cadre de réponses à des appels d’offres. 

 

À l’issue de cette expérience, les étudiants doivent être en mesure de :

- développer une réflexion critique quant à la conception d’un projet qui intègre une démarche de développement durable, des dimensions éthiques et économiques ;

- s’inscrire dans un esprit d’équipe pluridisciplinaire en valorisant à un même degré d’exigence les compétences additionnelles ;

- formuler des réponses opérationnelles dans des délais impartis ;

- proposer des produits ou projets répondant aux différents critères évoqués plus haut et adaptés aux marchés auxquels ils s’adressent.

 

Tout en préservant l’identité des cursus de chacun des établissements, cette initiative tend à :

- renforcer la visibilité et la valeur ajoutée de ces formations ;

- souligner leur complémentarité, alors même que certaines formations semblent a priori éloignées ;

- faciliter le développement d’une culture de la transversalité et de la collaboration ;

- impulser de nouvelles pratiques et proposer une offre de formation compétitive qui saura faciliter le parcours des étudiants les plus prospectifs, et les plus investis quant aux enjeux d’innovation;

- favoriser la recherche interdisciplinaire sur l’espace urbain, les nouveaux objets, matériaux et procédés de fabrication.

 

Poursuivant l’exposition de l’Institut National des Métiers d’Arts du 10 septembre au 10 octobre 2014, les documents relatifs aux démarches de projet de conception-réalisation des 6 équipes pluridisciplinaires d’étudiants, apparaissent en exposition à l’ESAA Boulle du 7 au 28 janvier 2015, et se situent dans le Hall et l’espace vertical menant à l’Auditorium.

P M