FMA Ciselure

La voie originelle, trois années pour évoluer et se construire

Présentation générale

La filière FMA sanctionnée par un examen, le DFESMA (diplôme de fin d'études secondaires des métiers d'art) est une formation de niveau IV ouverte aux élèves issus notamment des collèges (voir la structure pédagogique de l'école).

L'élève durant cette formation de trois ans, profitera du temps nécessaire à l'acquisition des connaissances et savoir-faire indispensables à la pratique du métier ( tracé matis, repoussé, ciselure sur pièce fondue...) qui implique une grande dextérité, le goût de la précision, la pratique du modelage et du dessin, une connaissance des styles classiques et de l'histoire de l'art ainsi qu'une solide connaissance pratique et théorique du comportement et du travail des métaux (en particulier le cuivre, le laiton et l'acier).

Il pourra s'initier à la technique de la fonte à cire perdue en mesurant les possibilités et contraintes du procédé. Un travail de rétreinte lui permettra de s'ouvrir aux techniques traditionnelles de mise en forme pratiquées en orfèvrerie, exercice valorisant qui permettra à l'élève de finaliser cette pièce par un travail de ciselure. La dernière année est aussi l'occasion d'intégrer le maniement de l'outil informatique au service de projets de créations en collaboration avec les enseignants d'art appliqués. Ainsi préparé, l'élève pourra, si il le souhaite, en fin de troisième année se présenter à l'examen du CAP bronzier option ciselure en s'inscrivant en candidat libre.

L'objectif est de former des réalisateurs (techniciens praticiens) amenés de par leur formation en ciselure à intervenir dans les domaines du bronze d'art et d'ornement, de l'orfèvrerie et de la bijouterie, mais la finalité reste le passage en DMA ciselure.

Le titulaire d'un DFESMA devra être capable, au titre d'artisan praticien:

  • de mettre au point, réaliser, à partir de projets, des créations dans le domaine des arts de l'habitat,
  • de participer à la formation, d'aider à la commercialisation et à l'édition des réalisations,
  • de travailler en équipe, de s'adapter à la demande particulière des entreprises et d'aider à la recherche des modifications nécessaires à la réalisation du produit,
  • de prendre en compte les impératifs tenant aux possibilités techniques de réalisation et de fabrication, ainsi qu'à la notion de coût,
  •  de s'adapter à l'évolution des technologies nouvelles.