La nuit des musées et la conférence

L'Ecole Boulle au Musée du Luxembourg avec Joséphine de Beauharnais

les 17 et 22 mai 2014

Boulle met en scène le détail durant La Nuit Des Musées, le 17 mai 2014 - “Joséphine“ et participe à une Conférence le jeudi 22 mai de 18h15 à 20h

Boulle met en scène le détail
La Nuit Des Musées, le 17 mai 2014 - “Joséphine“

Amis noctambules, nous vous donnons rendez-vous à la nuit des Musées, le 17 mai prochain (de 20h à 1h du matin) autour de Joséphine de Beauharnais, célèbre épouse de Napoléon.Trois promotions aux univers différents  (1°FMA1, DMA1D et BTS DCEV) ont travaillé ensemble depuis quelques semaines pour mettre en vie les objets ayant appartenus à l'impératrice. Le Musée du Luxembourg nous accueille ainsi le temps d'une nuit, pour un parcours plastique et musical qui révèlera enfin la vraie vie cachée de Joséphine.

Conférence
jeudi 22 mai de 18h15 à 20h
Réservation obligatoire sur le site du Musée du Luxembourg ou auprès de vos professeurs d’atelier, se munir d’une carte d’identité.
Lieu :  26 rue de Vaugirard, sous les arcades, face au Sénat, salle Alain Poher.

Isabelle TAMISIER VÉTOIS Conservatrice en chef du patrimoine
Musée  national des châteaux de Malmaison et Bois-Préau

Aboutissement des différents courants artistiques de la fin du XVIIIème siècle, comme l’anglomanie, le goût pour l’Antiquité, teinté d’une pointe d’exotisme, l’époque Empire voit naître une foisonnante production dans le domaine des arts décoratifs, propice au rayonnement de la France en Europe. Les productions des artisans parisiens vont concourir à propager cette grammaire ornementale d’une  grande richesse et rare homogénéité.

Patrick VASTEL  Professeur d’ébénisterie à l’Ecole Boulle
Une dynastie d’ébénistes va exceller dans la création et la réalisation d’œuvres d’art mettant en œuvre tous ces savoir-faire. Nous découvrirons la dynastie des JACOB DESMALTER, qui pendant plus de quatre-vingt ans et trois générations a porté haut les couleurs de l’excellence de l’artisanat d’art.
Nous verrons d’un œil affûté,  deux de leurs meubles, destinés à Joséphine de Beauharnais et présentés dans l’exposition qui lui est consacrée au Musée du Luxembourg : la Psyché et le grand serre-bijoux.
Olivier LEBOSSÉ Professeur de tournage d’art à l’Ecole Boulle
Sous l’Empire, et portés par quelques grands noms, le bronze de mobilier a évolué vers une fonction purement décorative.
Les bronziers de la fin du XVIIIè sont principalement  connus pour leur ciselure, mais l’époque est aussi l’âge d’or du tournage, technique qui donne souvent aux pièces leur caractère martial par la tension et la netteté des profils, à la limite de la « froideur ».
Qu’est ce que le bronze, comment le bronzier le transforme t’il ? Quelles techniques met-il en jeu ?